SMP Robotics ®

Robots de sécurité
de la série S5.2

Security robots of s5.2 purpose - video surveillanxe

Robots de sécurité de la série S5.2 sont créés pour les patrouilles autonomes des zones protégées aux fins de la vidéosurveillance.

La vidéosurveillance est effectuée à la fois en mouvement et pendant les arrêts dans des positions optimales pour la surveillance des parties critiques du territoire de l’installation protégée.

La série S5.2 est représentée par plusieurs modèles de robots. Ils sont conçus pour résoudre diverses tâches de sécurité et sont équipés de divers systèmes de vidéosurveillance.

S5.2 Picard est le top model de la série. Le robot est équipé d’un système intelligent de vidéosurveillance, capable de reconnaître et de suivre les gens par PTZ et caméras panoramiques.

Système robotique de patrouille

  • Mouvement automatique sur la voie de patrouille
  • Évitement des obstacles et retour à la route
  • Patrouiller dans des conditions de faible lumière
  • Illumination invisible du chemin de parcours
  • Arrêt en cas d’écart par rapport à l’itinéraire
  • Charge automatique de la batterie lorsqu’elle est faible

Vidéosurveillance intelligente et avertissement sonore

  • Vidéosurveillance panoramique à 360 degrés
  • Deux modèles de caméra PTZ
  • Détecteur humain et avant de visage
  • Suivi humain avec une caméra PTZ
  • Soutien de l’ONVIF
  • Avertissement sonore et interphone avec un bouton d’appel de l’opérateur
  • Détection humaine si un serveur externe est utilisé

Patrouille collaborative

  • Répartition égale des robots le long de la route de patrouille
  • Surveillance séquentielle des secteurs communs à partir de différents postes
  • Réaffectation de la route si les robots abandonnent
  • Sélection des postes relais pour le support WiFi MESH

Communications

  • Notification instantanée de l’événement via ‘Security Robot Messenger’
  • Transmission vidéo ONVIF via WiFi ou 4G/LTE ou 5G
  • Relais vidéo dans des conditions d’ombre radio via WiFi MESH
  • Surveillance 24 heures sur 24 de fonctionnement des robots via la 4G/LTE ou 5G

Patrouille robotique

Robots de sécurité<br>de la série S5.2

Le système de navigation autonome d’un robot de sécurité offre un parcours de haute précision tout au long d’un itinéraire spécifié pendant le processus d’apprentissage. Le robot utilise la navigation visuelle et gps, de sorte que la meilleure route suivant la précision est atteinte avec la possibilité d’obtenir des corrections des deux systèmes. Pour le travail à part entière d’un système de navigation visuelle, un éclairage suffisant est nécessaire ; en cas d’insuffisance, il est nécessaire d’utiliser des voies de patrouille en plein air pour un fonctionnement fiable du système de navigation par satellite.

En patrouillant, le robot de sécurité peut éviter les obstacles et reprendre sa route. Pendant le parcours durant la nuit, dans des conditions de faible lumière, le robot active l’éclairage IR, invisible à un œil humain. En cas d’écart significatif par rapport à la route – par exemple, dans les longs détours – le robot dispose d’un système d’arrêt d’urgence inhérent, déclenché lorsque l’écart dépasse 5 mètres. Dans ce cas, le mode de commande manuelle est utilisé pour remettre le robot sur sa route.

Le robot expédié avec une station de charge automatique pour recharger en temps opportun les batteries du robot, ce qui assure un fonctionnement continu et autonome.

Transmission d’événements vidéo et d’alarme

Robots de sécurité<br>de la série S5.2

Le transfert d’informations vidéo et de service à partir du robot se fait via des réseaux 4G/LTE ou 5G ou Wi-Fi. Pour la vidéosurveillance continue, lorsque vous travaillez via CMS, il est plus adéquat d’utiliser le Wi-Fi. Lorsque vous utilisez des robots équipés d’un système autonome de vidéosurveillance intelligente et de reconnaissance humaine, il est pratique d’utiliser les capacités des réseaux 4G/LTE ou 5G. Dans ce dernier cas, le trafic généré par le robot est assez faible, et l’installation ne nécessite pas d’efforts supplémentaires pour créer un réseau Wi-Fi avec une couverture fiable. Dans certains cas, l’utilisation combinée des deux méthodes de transfert de données est pratique. Pour réduire le trafic, vous pouvez utiliser le Wi-Fi dans des conditions de visibilité directe du point d’accès. Si le robot est situé dans une zone éloignée du territoire patrouillé ou dans la zone de couverture incertaine d’un réseau Wi-Fi, les routeurs du robot passent automatiquement aux canaux 4G/LTE ou 5G des opérateurs cellulaires.

L’opération des robots sur la route de patrouille est accompagnée d’alertes, via le service de messagerie instantanée ‘Security Robot Messenger’. Le service transmet des photos, des fragments vidéo d’événements d’alarme détectés par le système d’analyse vidéo et informe sur l’état du robot. Les messages sont affichés sur le smartphone d’un garde, d’un opérateur ou d’un propriétaire de l’établissement protégé.

Patrouille collaborative

Patrouille collaborative

Les robots de sécurité sont conçus pour patrouiller en tant que membres d’un groupe. L’utilisation d’un groupe de robots de sécurité permet d’atteindre la plus grande fiabilité en matière de vidéosurveillance intelligente sur les zones les plus spacieuses.

Pour gérer l’interaction des robots, le mode de patrouille collaborative est assuré par l’Intelligence Artificielle qui a été développé pour cet effet. L’IA prend de l’action lors de la résolution de tâches non programmées auparavant, l’interaction des robots en tant qu’agents intelligents permet d’atteindre une solution optimale.

Le mode de patrouille collaboratif permet : synchroniser le mouvement pour une distribution uniforme sur l’ensemble du site ; effectuer une vidéosurveillance séquentielle des aires communes à partir de différents points d’observation ; redistribuer les itinéraires de patrouille en cas d’arrêts de recharge, et choisir la meilleure position pour la retransmission dans les réseaux WIFI MESH.

Fonctionnement automatique indiquant les lumières

Le mât de vidéosurveillance des robots de sécurité est équipé de LED d’alarme orange pour l’indication automatique du mouvement et les autres couleurs pour l’indication des modes de fonctionnement. Leur luminosité et leur brillance supérieure aident à déterminer le mode de fonctionnement du robot par des employés de l’entreprise à une distance considérable.

Bouton d’avertissement et d’appel de l’opérateur audible

Les robots sont munis d’un système d’avertissement sonore et un interphone IP.

‘Sound informer’ permet de lire à plusieurs reprises les phrases prédéfinis. Leur initiation peut se produire automatiquement, lorsqu’une personne apparaît dans le champ de vision des caméras ou en mode manuel par la commande de l’opérateur, si une personne qui reste proche du robot voudrait appeler un opérateur, le robot est équipé d’un bouton d’appel et d’un interphone.

3 modèles de robots de patrouille de sécurité

3 modèles de robots de patrouille de sécurité

Tous les modèles de robots de sécurité ont les mêmes capacités collaboratives de patrouille autonome. Il y a des modèles diffèrent pour les systèmes de vidéosurveillance et leurs fonctionnalités.

Analyse vidéo embarquée ou interaction avec le serveur CMS

Les robots sans index IP au nom d’un modèle sont équipés d’un système d’analyse intégré et transfèrent des photos, des fichiers vidéo en cas de menace réelle, et lorsqu’ils trouvent des personnes dans le champ de vision des caméras. En fait, il s’agit d’un système de sécurité autonome composé d’un groupe de robots et de transmettre des messages d’alarme à l’agent de sécurité, son gestionnaire, propriétaire, smartphone ou ordinateur de bureau sans recours à un logiciel spécial.

Les robots avec un index IP dans un nom de modèle sont conçus pour fonctionner dans le cadre de systèmes de vidéosurveillance avec des serveurs fixes d’analyse vidéo. Essentiellement, il s’agit d’une équipe de caméras auto-mobiles, qui sont toutes données à un CMS analytique ou à son opérateur.

Vidéosurveillance panoramique avec caméra PTZ ou sans elle

Tous les modèles de robots assurent une surveillance panoramique à travers six caméras haute résolution disposées en cercle. Ces caméras permettent de surveiller en permanence la zone à proximité du robot. Sur les robots avec un index 5.2 au nom du modèle en plus des caméras panoramiques, une caméra PTZ est installée. Il donne la possibilité de zoomer sur des fragments de l’environnement ou de scanner toute la zone pendant la rotation continue.

Pour la détection des visages et des personnes dans le champ de vision des caméras, des superordinateurs sont installés dans des robots. Un pour le traitement de toutes les caméras panoramiques, le second pour le PTZ seulement.

Robots intelligents de vidéosurveillance

Surveillance complète en mode patrouille autonome

Le robot effectue le traitement à bord de la vidéo à partir de 6 caméras panoramiques qui visent une détection humaine. Les images de ces caméras sont alternativement transmises au canal d’alarme, pour une transmission sans fil via la 4G/LTE ou 5G ou le WiFi dans l’ONVIF CMS.

Dans le cas où une personne apparaît dans le champ de vision d’une caméra, la recherche du canal s’arrête et seule la vidéo où la personne a été détectée est transmise. Sur un flux vidéo, cette personne sera marquée d’un cadre rouge. En même temps, le ‘Security Robot Messenger’ envoie une photo de la personne détectée et un lien pour télécharger un clip vidéo de 10 secondes du moment où la personne a été détectée sur le smartphone d’un garde ou d’un opérateur.

Bien que l’homme ait été détecté dans la vidéo de l’une des caméras, le système intelligent de vidéosurveillance continue d’analyser les images d’autres caméras. Si une personne est détectée sur une vidéo à partir d’eux, l’image est également transmise au « canal d’alarme ». Le message pertinent est envoyé au messager de robot de sécurité. Lorsqu’une personne disparaît de la vue de la caméra, après 3 secondes, ce flux vidéo est supprimé du « canal d’alarme ».

La visibilité continue tout autour, la détection des personnes à des distances moyennes rend le robot S5.2 Prompt idéal pour patrouiller les itinéraires difficiles dans des espaces confinés dans des zones de taille moyenne. Le robot est équipé d’une antenne WI-Fi MESH très efficace, ce qui lui permet d’être utilisé comme répéteur pour transmettre des données provenant d’autres robots qui sont en dehors de la ligne de mire d’une station de base Wi-Fi.

Le S5.2 Prompt est une solution parfaite pour la vidéosurveillance mobile de nuit.

Vidéosurveillance PTZ à partir de positions automatiquement modifiées

Outre l’analyse vidéo des images des caméras panoramiques, ce modèle robot analyse l’image de la caméra PTZ. La caméra PTZ tourne et scanne les environs jusqu’à ce qu’une personne soit détectée. L’image de la caméra PTZ sera toujours transmise par le canal de communication sans fil à l’ONVIF CMS.

Dans le cas où une personne est détectée par le système de vidéosurveillance intelligent intégré, la caméra arrête la rotation et effectue son suivi. L’analyse de l’image, une recherche de visage dans une position est effectuée en préalable. L’appareil photo utilise le contrôle de zoom pour obtenir une photo d’une personne avec la résolution nécessaire. Dans le flux vidéo ONVIF CMS, le visage de la personne détectée est mis en surbrillance avec un cadre bleu, et la face de la personne est rouge. Une photo du visage et du corps d’une personne est envoyée au messager de sécurité ainsi qu’un lien vers un fragment vidéo.

Un système intelligent de vidéosurveillance permet de suivre une personne à un intervalle de temps prédéterminé, après un scan complet se poursuit. Détection et reconnaissance d’objets à longue distance par caméra PTZ contrôlée automatiquement, l’analyse continue d’un panorama complet rend le robot 5.2 indispensable pour patrouiller robotiquement de vastes zones. L’utilisation typique du robot consiste à l’arrêter dans une position optimale pour observer une grande partie de la zone protégée, et à assurer sa vidéosurveillance en faisant pivoter la caméra PTZ.

Raisonnablement, changer les positions d’observation par le robot après plusieurs dizaines de tours de la caméra PTZ, c’est-à-dire après 10 – 15 minutes.

SMP Robotics Inc. a des prix spéciaux pour les distributeurs et les détaillants pour tous nos produits. Les prix de gros sont disponibles sur les commandes à volume faible et élevé, y compris les demandes de production personnalisées.

Caractéristiques techniques des robots de sécurité de la série S5.2

NomPROMPTPICARDARGUS
ÉtiquetteS5.2 ISS5.2 PTZ ISS5.2 PTZ IR IS
Caméras panoramiques 720PAHDAHDAHD
Sensibilité des caméras panoramiques0.005 lx0.005 lx0.005 lx
Caméra PTZ de 1/2,8″ , zoom/résolution optiqueNonx20 720Pzoom: x30, digital: x12
Sensibilité de la caméra PTZNon0.1 lx0.1 lx
Caméras pour la détection d’objetsPanoramiquePanoramique et PTZPanoramique et PTZ
Détection à longue distance des piétons, de jour, jusqu’à100 pieds (30 m)300 pieds (100 m)2500m, humain 500m
Ordinateur embarqué pour l’analyse vidéoT92pcs T92pcs T9
EnregistrementsConstamment ou la détection des piétonsConstamment ou la détection des piétonsConstamment ou la détection des piétons
Bitrate et taille de stockage par canal2048Kb/s or 4096 Kb/s, 0.9GB or 1.8 GB2048Kb/s or 4096 Kb/s, 0.9GB or 1.8 GB2048Kb/s or 4096 Kb/s, 0.9GB or 1.8 GB
Taille de disque SSD, standard64GB64GB120GB
Antennes WI-Fi MESH8dBi2dBi2dBi
Temps d’exploitation estimé12 heures10 heures10 heures
Temps de recharge6 heures6 heures6 heures

Équipement et infrastructure supplémentaires

Pour le fonctionnement autonome des robots dans une zone protégée, il est nécessaire de placer des équipements stationnaires supplémentaires : une station de base pour une correction du système de navigation par satellite; Unité de communication Abox pour l’organisation de connexions sans fil entre robots, station de base et réseau Wi-Fi en cas de déploiement.

Afin de recharger automatiquement les batteries des robots, des bornes de recharge automatiques doivent être situées sur le territoire de l’objet protégé. En règle générale, une station est nécessaire pour deux robots de patrouille. Station de recharge automatique, ne nécessite pas de hangars ou d’abris et connecté à un réseau 220V.

Dans le cas de l’utilisation non continues de 24 heures sur 24 de robots, il est nécessaire de fournir une zone de stationnement avec la possibilité d’un arrangement longitudinal du robot, pour leur patrouille automatique ultérieure.

Surveillance virtuelle 24h/24 et 7j/7 de l’opération des robots

Pendant le fonctionnement, les données sur le fonctionnement des systèmes internes des robots sont transmises au centre de surveillance virtuelle et de support technique. En cas de dysfonctionnement, l’opérateur du centre de surveillance informe le personnel technique local de la nécessité d’interférer dans le travail des robots. Le centre de surveillance virtuel n’a accès qu’aux données de télémétrie du robot et n’est pas en mesure de recevoir la vidéo des caméras de surveillance, de sorte que le volume de données transmises ne génère pas de trafic significatif et pratique pour être transmis par les réseaux 4G/LTE ou 5G.

L’état actuel des systèmes robotisés s’affiche sur le panneau d’affichage et de commande intégré. Il permet de diagnostiquer tout arrêt du robot et, prendre des mesures sans se connecter a des appareils supplémentaires et des ordinateurs.

Voir la vidéo

YouTube video

Le système d’analyse vidéo du robot de sécurité Prompt

À bord du robot Prompt, le système traite les images de 6 caméras panoramiques. Les images de ces caméras sont transmises tour à tour à un canal vidéo du système d’alarme accessible aux connexions sans fil (4G/LTE ou 5G ou Wi-Fi) à un CMS ONVIF. Lorsque l’image d’une personne apparaît sur l’écran de la caméra, le balayage du canal est arrêté, et seule l’image où un être humain a été reconnu est transmise au canal vidéo du système d’alarme. Sur l’écran, l’être humain reconnu est mis en évidence avec un cadre rouge.  Au même temps, le messager robot de sécurité reçoit une photo avec l’être humain, ainsi qu’un lien pour télécharger le fragment vidéo de 10 secondes à partir du moment où la personne a été détectée.

Même si l’une des caméras révèle une personne, le système d’analyse vidéo continue d’analyser les images d’autres caméras vidéo à tour de rôle. Si une autre caméra révèle un être humain, alors sa vidéo est également alimentée dans le canal vidéo du système d’alarme. Le message correspondant est envoyé au Messager robot de sécurité. Tous les canaux par lesquels les personnes sont révélées sont ajoutés au canal vidéo du système d’alarme. Lorsqu’une personne disparaît du champ de vision de la caméra, après 3 secondes, cette vidéo est retirée du canal vidéo du système d’alarme.

YouTube video

Le système d’analyse vidéo du robot de sécurité Picard

En plus de l’analyse vidéo d’images de caméras panoramiques – similaires au robot Prompt – le robot Picard analyse les images des caméras PTZ et contrôle leur mouvement. Les caméras PTZ scannent l’espace environnant à l’aide d’un zoom mouvant et transmettent les images à un deuxième canal d’alarme vidéo accessible aux connexions sans fil (4G/LTE ou 5G ou Wi-Fi) à un CMS ONVIF.

Si un être humain ou un autre objet est identifié en utilisant une bibliothèque d’objets supplémentaires (par exemple, une automobile), alors il est mis en évidence par un cadre rouge, et la photo est envoyée à ‘Security Robot Messenger’, avec un lien pour télécharger le fragment vidéo pertinent de 10 secondes.  En même temps, le mode de fonctionnement de suivi des objets est allumé via la caméra PTZ pivotante.

Lorsqu’un être humain est identifié, l’image est analysée pour rechercher le visage de la personne à partir d’une position frontale. Lorsque la position de la face avant est trouvée, l’image est mise en surbrillance par un cadre bleu foncé, et la photo est transmise au Security Robot Messenger’.  Le contrôle de la caméra PTZ peut être mis en mode de fonctionnement manuel par des commandes d’action de l’ONVIF CMS

SMP Robotics ®